Ecriture Le forum des initiatives

#Le forum des initiatives. Episode un : une interface d’écriture novatrice, proposée par WriteControl !

Bonjour à tous !

Quel plaisir de vous retrouver pour une nouvelle série d’articles ! Cette dernière me tient particulièrement à cœur. Elle répond au doux nom du « Forum des initiatives ». L’objectif est simple : vous présenter diverses initiatives faites par des amoureux des lettres pour vous (aka la communauté des auteurs/lecteurs en ligne). 

J’espère que vous ferez de belles découvertes grâce à ces articles, et que vous irez tester ces initiatives créées pour vous ! 🙂

Merci à tous les intervenants pour leur temps et l’enthousiasme qu’ils ont présenté à l’égard de mon projet !


Aujourd’hui, je vous propose de partir à la découverte de WriteControl, une plateforme d’écriture en ligne. Le projet est tout frais, mais novateur, utile et intuitif. Cette interface peut aider bon nombre d’écrivains 😉 ! N’hésitez donc pas à aller l’essayer ! Qui sait ? Peut-être vous aidera-t-elle à écrire plus facilement ?

Mais alors qu’est-ce que WriteControl ? Eh bien ! Qui de mieux que le développeur et fondateur du site pour vous parler de son projet ? Mesdames, messieurs, je vous présente Maxime Dhalluin. 

*Tout d’abord, pourriez-vous vous présenter ?

« Je m’appelle Maxime Dhalluin j’ai 28 ans, je suis ingénieur en informatique, j’ai travaillé pour une grosse société d’informatique pendant presque 5 ans et me suis lancé à plein temps depuis janvier dans une nouvelle aventure. Le développement de WriteControl 😉.

Mes hobbies sont l’actualité, l’économie, les nouvelles technologies, le bricolage, le sport, et plein d’autres choses. Je suis en couple depuis 10 ans avec Manon, ma chère et tendre.

C’est elle qui est mordue d’écriture 😉.

Mon rôle sur le site ? Je suis le créateur, le manipulateur des lignes de codes et celui qui imagine le futur de la plateforme avec Manon. »

*Ensuite, je pense que tout le monde se demande ce qu’est WriteControl ! 

  • Que peut-on faire sur WriteControl ?

« À ce stade WriteControl est une plateforme d’écriture de romans en ligne qui tente de fournir une autre manière d’écrire que Word ou LibreOffice. L’utilisateur peut créer un projet, lui donner une couverture, un titre et commencer à écrire. La plateforme offre des outils essentiels tels qu’un éditeur de texte robuste, la gestion des chapitres, la définition des personnages, une recherche Wikipédia, un moteur de recherche de synonymes, un correcteur orthographique, etc. »

  • Quels sont les avantages d’écrire sur WriteControl ? 

« Comme c’est un site Web, on peut écrire depuis n’importe où. Même sur le lieu de travail pendant la pause déjeuner, ce qui est un gros plus. Le site fonctionne aussi sans connexion Internet et est capable de resynchroniser les données au retour de la connexion.
Le vrai plus actuellement, je pense, est la possibilité de personnaliser son environnement comme on le souhaite. On peut déplacer les éléments de l’interface à sa guise et choisir le thème de couleur du site. Je pense aussi que son design moderne et accessible est moins intimidant que les gros logiciels à installer. Ça donne envie d’écrire. Mais les goûts et les couleurs…

Un autre aspect qui peut rassurer les utilisateurs est que les données sont stockées en sécurité simultanément sur deux serveurs. L’un prenant le relais sur l’autre en cas de problème technique.
Toutes les nuits à environ 4h de matin nous lançons une sauvegarde sur un espace de stockage séparé. Si par malheur l’utilisateur fait une mauvaise manipulation ou s’il y a un bug, nous pouvons retrouver le texte de la veille. Nous gardons en plus un historique sur plus de 6 mois de chaque sauvegarde de nuit. »

  • Finalement, qu’est-ce qui démarque WriteControl des autres plateformes/outils littéraires en ligne ?

« Je pense que ce qui rend (ou rendra) WriteControl différent est son côté « tout-en-un » personnalisable et son côté « boite à outils de l’écrivain ». À l’avenir nous souhaiterions que l’utilisateur puisse choisir les fonctionnalités dont il a besoin suivant le contexte. En mettre certaines de côté quand il n’en a pas besoin et les reprendre quand c’est nécessaire. »

*J’aimerais en savoir davantage sur l’histoire de WriteControl. 

  • D’où vous est venue l’idée de créer un tel site ?

« Tout commença en 2015. Manon se lançait dans l’écriture d’un roman de genre fantastique. Elle commença par écrire de manière manuscrite sur un cahier. Bien que l’usage du papier comporte certains avantages en matière de créativité, lorsqu’il s’agit de la correction, de la réécriture ou l’ajout de nouveaux éléments, cela devient vite compliqué. Manon essaya alors d’utiliser Microsoft Word. Le temps passa et elle continua l’écriture de son roman. Elle était au milieu de la réécriture du premier brouillon et avait dans l’idée de réorganiser les sections de chapitres, et de réécrire des parties. Ce qui fut très complexe. Word n’a pas été conçu pour l’écriture d’un roman de 400 pages. Notamment en raison de sa conception en document unique et linéaire.

Au fur et à mesure de l’écriture, Manon perdit l’envie d’écrire à cause de l’augmentation de la complexité de son projet, de problèmes d’organisation et du manque de visibilité sur l’ensemble de son travail.

Après plusieurs semaines de pause, elle entreprit un long travail de recherche d’outils et de méthodes d’organisation liés à l’écriture. Organisation des chapitres, compteur de mots, moteur de recherche de synonymes, fiche personnages, organisation de la recherche documentaire, planification à l’aide de post-it, etc. Elle trouva des outils épars répondant à des besoins spécifiques.

Son environnement de travail commença répondre à ses besoins, mais il était complexe et chaque élément fonctionnait en « silo ».

À la même période, je recherchais un projet à développer. Un nouveau défi. C’est alors que je lui proposai de lui créer une application web dédiée à l’écriture. Nous avons travaillé ensemble pour tenter de réaliser l’outil idéal. De l’idée de départ est né un prototype disponible à cette adresse : writecontrol.fr. Ce qui n’était qu’un hobby est devenu au fil du temps un projet de vie avec l’espoir d’aider des millions d’auteurs amateurs à écrire. Thibault, camarade de faculté, ami de longue date et lui aussi concepteur de logiciel a très vite été séduit par le projet et a rejoint l’équipe.

Le développement de la plateforme a été progressif. Il a fallu jongler entre les contraintes professionnelles, familiales et la construction d’une maison avec pas mal de travaux 😉.

Les premières lignes de code ont commencé en 2015, mais je m’y suis mis à plein temps que depuis janvier 2018. C’est fou quand on y pense le temps que cela peut prendre. »

  • Pourquoi avoir appelé le site  » WriteControl » ?

« Nous l’avons appelé WriteControl en rapport à la perte de contrôle que Manon avait ressentie lorsque son roman a commencé à devenir complexe. Elle pensait avoir le syndrome de la page blanche, mais ce qui se cachait derrière ce manque d’inspiration était une angoisse, un malaise enfoui au fond d’elle relié au fait que son histoire ne tenait pas debout, que c’était brouillon, incohérent et qu’elle ne savait pas comment s’y prendre pour « reprendre le contrôle » ». 

*Vous avez donc créé un site pour votre compagne ! C’est digne d’un prince charmant et adorable ! (rire). Au vu de votre projet, j’imagine que vous n’êtes pas seul à développer WriteControl. Pouvez-vous nous en parler un peu plus de l’équipe ?

« Fort de mon expérience professionnelle c’est moi qui aie tout créé au fur et à mesure, à la sueur de mon cerveau 😊. Je suis donc le plus à même de m’occuper du fonctionnement quotidien du site et de résoudre les éventuels problèmes. Ma philosophie a été de mettre en ligne assez rapidement la plateforme même si celle-ci n’était pas terminée. L’objectif est de mettre régulièrement le site à jour par petites touches successives afin d’intégrer rapidement les retours de nos utilisateurs. Nous essayons vraiment d’être à l’écoute de nos utilisateurs. Un tchat est disponible sur le site pour répondre à toutes les questions. Notre temps moyen de réponse est de moins d’une minute 😉.

J’ai aussi la grande chance d’accueillir depuis ce mardi [N.d.l.r l’entretien a été réalisé le 5 avril] mon ami Thibault qui me rejoint dans l’aventure. Le temps qu’il prenne en main les compétences nécessaires et nous pourrons aller plus vite dans les développements. J’ai aussi le privilège d’accueillir un stagiaire, Robin, qui est en 3ème année d’école d’informatique. Robin est passionné de jeux de rôles et nous donne une vision jeune.

Et bien sûr, n’oublions pas Manon qui est ma première utilisatrice, celle qui me dit quand ce que je fais est incompréhensible. Celle qui est réellement confrontée au défi de l’écriture. Sans elle, rien ne serait possible. C’est elle qui effectue les tests des nouvelles fonctionnalités avant de les proposer aux utilisateurs. C’est un peu la gardienne de la « qualité » 😉. »

*Désormais, vous travaillez à plein temps pour développer ce site. 

  • Mon côté pragmatique me pousse à vous poser la question du financement de votre projet. Comment vous débrouillez-vous sur ce plan ?

« J’ai eu la chance de pouvoir obtenir une rupture conventionnelle de mon employeur ouvrant mes droits au chômage. J’ai discuté avec pôle emploi, l’organisme est prêt à m’accorder mes droits pendant le développement de la plateforme. C’est un pari sur l’avenir. Cela pourra peut-être créer de l’emploi alors il y a une certaine souplesse. Je trouve ça formidable pour la création d’entreprises, cela donne du temps et l’opportunité de tenter sa chance. On a de la chance d’être en France. On ne le dit pas assez souvent.

Pour les charges de fonctionnement et l’indemnité de stage de Robin, nous puisons dans nos économies pour l’instant.

De l’autre côté, on essaie de faire attention à la maison et de ne pas trop dépenser. Manon continue de travailler pour assurer un revenu au foyer.

Nous sommes aussi en train d’écrire le « plan d’affaires » en partenariat avec nos coachs d’Euratechnologie. L’objectif va être de tenter d’obtenir quelques subventions pour le développement et peut-être trouver des investisseurs intéressés par le concept de la plateforme. »

  • Avec cette équipe et ces financements vous avez sûrement plusieurs projets d’avenir en tête. Quels sont-ils ?

« Pleins de choses !

Notre objectif pour cette année va être de proposer de nombreux nouveaux outils pour l’écriture. Pour l’instant il manque encore beaucoup d’éléments pour nous rendre vraiment intéressants par rapport à des Word ou LibreOffice, il faut bien l’avouer.

Dans les semaines à venir, le site va être mis à jour et proposera des fiches personnages beaucoup plus riches qui guideront l’auteur à poser les bases de son roman. Nous travaillons aussi actuellement à un nouveau module permettant de se fixer des objectifs d’écriture en termes de nombre de mots (ou caractères), composé de graphiques de progression et de statistiques d’écriture. Un autre gros chantier qui est terminé je dirai à 80% est la gestion de la documentation de son roman avec la possibilité de sauvegarder des pages web, des fichiers PDF, des fichiers e-pub, des images, etc. Le tout afin de centraliser au même endroit sa recherche documentaire.

Viendra ensuite (dans un ordre pas encore défini) une interface dédiée pour exporter son histoire dans d’autres formats (docx, PDF, e-pub, etc.), un système de prise de notes, des outils d’aide en langue et conjugaison, un détecteur de répétitions, la possibilité de créer des cartes mentales sur des sujets précis et plus encore. À vrai dire nous avons une liste avec une quarantaine de nouvelles choses à créer avant la fin d’année. Ça va être la course (rire). »

*Votre site est tout jeune. Toutefois, il commence à émerger. Avez-vous déjà eu des retours d’utilisateurs ?

« Concernant les auteurs ayant testé la plateforme, le retour semble plutôt positif. Les gens aiment le design, l’ergonomie, le concept.

Nous avons récemment eu un pique d’inscription. Une personne sur un groupe Facebook dédié à Wattpad a recommandé notre site et les gens ont bien aimé le concept. »

*J’ai une question qui porte sur les droits d’auteur, qui sont chers aux écrivains. Quelle est votre politique à propos de ces droits ? 

« Nous avons un travail de pédagogie à faire pour bien expliquer que nous ne souhaitons pas leur « voler leurs textes » ou prendre une partie des droits d’auteur. Ce n’est pas notre objectif. »

« L’auteur reste à 100% propriétaire de ses droits. Nous ne sommes pas une maison d’édition. »

*Une dernière chose ! Est-ce que WriteControl possède une devise particulière ?

« Nous avons créé des cartes de visite avec Manon et le slogan que nous avons défini est « Donner l’envie d’écrire ». À la lumière de cette interview, vous pouvez comprendre le sous-entendu « En reprenant le contrôle de vos écrits » ». (rire)

*Enfin, si vous aviez quelques encouragements et/ou conseils à donner aux auteurs amateurs en ligne, quels seraient-ils ?

« Au regard de l’expérience de Manon, de mes différentes lectures et recherches sur le sujet, je dirais qu’il faut avant tout persévérer. L’écriture se résume davantage à une randonnée plutôt qu’à un sprint. Il y a des hauts, des bas, de beaux paysages à apercevoir, des défis à relever, parfois des petits bobos. L’important est de continuer à persévérer tout en essayant de s’améliorer continuellement. Améliorer sa démarche, apprendre à se connaître. Optimiser ses moments d’effort. Parfois savoir aussi se reposer pour prendre du recul et mieux rebondir. Trouver des outils, le matériel nécessaire au voyage (WriteControl 😉), mais aussi la nourriture pour ce voyage. S’inspirer de ce que l’on voit, entend, lit. Un dernier conseil imagé sur la randonnée serait d’avoir des compagnons de voyage pour rendre le travail plus agréable, créatif et qualitatif. Avoir quelques bêta-lecteurs de confiance à la fois bienveillants, mais en même temps exigeants. »

*Pour finir, si vous souhaitez délivrer un dernier message ou un dernier mot, je vous laisse la parole libre.

« N’hésitez pas à tester le site et à nous faire vos retours. C’est très important pour que l’on s’améliore ! Et merci à RClem et au blog « Le coin des amoureux des lettres » d’avoir montré de l’intérêt pour le site. Cela fait très plaisir ! 🙂 »

Je ne sais pas pour vous mais après cette interview, j’ai eu envie de tester WriteControl. Alors j’ai fait ma curieuse et j’ai essayé ce site 🙂 !

La prise en main est, en effet, très simple et facile. On peut choisir notre thème de fond d’écran. C’est intuitif. Les enregistrements se font automatiquement. Le bureau permet de voir à la fois le dictionnaire des synonymes, la trame de l’histoire, la description des personnages… alors que l’on écrit. C’est très pratique. On peut gratter des pages tout en ayant un aperçu des éléments de l’histoire déjà pensés. Cet outil peut en intéresser plus d’un, c’est certain !

Il reste plusieurs choses à revoir (accès à l’encyclopédie Larousse, développement de la fiche des personnages, révision de la page d’accueil) mais la base est déjà très belle et utile ! Il ne manque plus que quelques peaufinages. 🙂

Je vous invite donc à faire vos p’tits curieux 😉 et à y jeter un coup d’œil !

Merci à Maxime pour avoir répondu à ma requête avec enthousiasme et rapidité (et merci pour ce beau projet) !

Et merci à vous, pour votre lecture !

Ce sera tout pour aujourd’hui. J’espère que cet article vous a plu. On se retrouve la semaine prochaine pour une nouvelle initiative ! 

A bientôt et d’ici là portez-vous bien !

Clémence.

Clémence
<p>Rédactrice et administratrice du blog.</p> <p>Une amoureuse des livres, au service d'autres amoureux des lettres !</p>

2 thoughts on “#Le forum des initiatives. Episode un : une interface d’écriture novatrice, proposée par WriteControl !

  1. La plateforme à l’air d’être très prometteuse et je trouve qu’on peut vraiment s’épanouir. Je connais quelques auteurs qui sont dans le même cas que Marion et qui trouveraient WriteControl pratique ! L’interview est très bien menée et je trouve ça très sympas d’avoir testé toi même la plateforme pour nous en donner un retour. J’ai hâte de découvrir une autre plateforme sous ton oeil avisé ^^

    1. Oui je pense aussi que c’est très prometteur comme plateforme. Ah ah merci 🙂 ! A la semaine prochaine alors 😉

Comments are closed.

Back To Top