Ecriture Le forum des initiatives

#Le forum des initiatives. Episode trois : les booktubeurs

Bonjour à tous !

C’est avec plaisir que l’on se retrouve pour l’épisode numéro trois des initiatives littéraires. Aujourd’hui, ce sont les booktubeurs qui sont mis en avant. 

Les booktu… quoi ? Les booktubeurs ! Vous savez ce sont ces petits êtres qui peuplent Youtube et qui nous donnent envie de lire 36 000 livres, au grand dam de nos comptes en banque !

Pour mieux en parler, je vous propose de partir à la rencontre de l’une d’entre elles. Faîtes un bel accueil à Margaud Liseuse.

*Pour commencer cette interview, peux-tu te présenter personnellement à nos lecteurs ? 

« Bien sûr. Dans la vie de tous les jours je suis Margaud, bientôt 28 ans, libraire. Maman d’une petite fille. Amoureuse de la lecture, de thés et gourmandises au chocolat, des saisons fraîches, des instants cosy à la maison ou en bonne compagnie. Je n’ai pas de grandes passions, je crois que j’aime juste les choses de la vie de tous les jours.

Sur Internet je suis Margaud Liseuse, toujours le même âge, bloggeuse et booktubeuse littéraire. »

*Ensuite, je te propose quelques questions pour éclairer nos lecteurs sur ce que sont les booktubeurs.

  • Qui sont et que font les booktubeurs ? 

« Nous sommes des passionnés de lecture, qui avons envie de partager cette passion à travers la vidéo. »

  • Vous formez donc une petite communauté. Quels rapports entretiens-tu avec eux ? Est-ce que tu en suis ? T’inspires-tu de leurs travaux ? 

« Oui j’en connais quelques-uns à plusieurs niveaux. Certains sont des amis très proches, d’autres des connaissances. J’essayais de m’inspirer des booktubeurs anglophones au début, car je lisais souvent les mêmes choses qu’eux. Et finalement aujourd’hui, avec mes goûts qui ont changés aussi, je ne m’inspire plus vraiment de quelqu’un. Je fais à ma manière. »

  • Est-ce que vous faîtes des partenariats entre vos chaînes ?

« ça arrive. J’habite loin de la plupart, donc c’est difficile pour moi. Mais avec ceux de ma région ça arrive quelques fois. »

*Revenons un peu plus à toi et à ta chaîne. 

  • Combien as-tu d’abonnés ?

« Check avant réponse, je suis à 61’363 abonnés sur Youtube. »

  • Combien de temps mets-tu pour faire une vidéo ? Pour interagir avec ton audimat ?

« La vidéo elle-même va me prendre plusieurs jours car je ne fais pas tout en une fois (tournage, montage et poster). Mais si je mettais tout bout à bout ça doit me prendre, pour une vidéo de 10-15min environ 3h-4h de temps. Répondre aux gens est ensuite une toute autre tâche, qui là aussi ne se fait pas d’une fois. J’y vais quelques fois par semaine, et je réponds aux commentaires que je n’avais pas lus la fois précédente. »

  • A quelle fréquence publies-tu des vidéos ?

« J’avais un rythme depuis quelques mois, toutes les semaines à 16h. Et puis finalement j’ai cassé le rythme. Je garde le jeudi à 16h, mais ça ne sera pas toutes les semaines. »

  • Es-tu aidée pour réaliser tes vidéos ?

« Non. Je n’en ai pas les moyens, ni l’envie. J’ai toujours préféré fonctionner toute seule. »

  • Fais-tu du service presse ?

« ça m’arrive. En fait tout est mélangé dans ma biblio, et des fois je ne sais plus comment un livre y est arrivé. Service presse, seconde main, achat… »

  • As-tu des partenariats avec des maisons d’édition ? Si oui, comment cela se passe-t-il ?

« Oui j’en ai. Mais de moins en moins. Ce sont souvent les maisons d’édition qui m’écrivent pour savoir si un ouvrage m’intéresse. La plupart du temps je préfère refuser, à moins que ce soit un livre qui me fait vraiment très envie. Je reste par contre volontiers dans les listes d’envoi de programmes des nouveautés. ça me permet de voir ce qui va sortir, et si tout d’un coup quelque chose me fait envie, je demande si je peux le recevoir. Mais les partenariats fonctionnent comme ça avec moi, je lis le livre quand j’en ai envie. Je le signale à l’éditeur, et s’il est ok avec cette procédure tant mieux. Si ça ne lui va pas, car il veut un délai bien précis, tant pis, j’achèterai le livre moi-même, pour le lire quand je veux, sans pression. »

*J’ai vu que tu avais aussi un blog littéraire.

  • Comment fais-tu pour gérer les deux ? Quel est l’intérêt pour toi de lier les deux ?

« Le blog est fait de façon beaucoup moins rigoureuse. Quand je termine un livre, je rédige une chronique. Je n’ai pas besoin de faire beaucoup de mise en page spécifique. Donc ça se fait très rapidement. J’aime les deux supports, car je peux traiter une lecture de deux façons différentes. Sur le blog, la chronique est plus longue, plus détaillée, je prends le temps de décrire certains aspects. Sur la chaîne le ton est beaucoup plus spontané. »

  • As-tu des projets futurs pour ta chaîne ? Ton blog ?

« Pas spécialement. J’ai envie de donner plus de visibilité au blog. Et de faire du contenu plus large sur la chaîne. Plus de vidéos discussions autour de thèmes du livre. »

*Puis, je suis curieuse d’en savoir plus sur les retombées du travail de booktubeur.

  • D’après toi, est-ce que les vidéos que tu fais dopent les ventes de livres ?

« A petite échelle. Je ne peux pas vraiment faire de calculs. J’espère que oui. Mais il n’y a rien de fulgurant là-dedans. »

  • Quels sont les points forts et les points faibles de ces chaînes Youtube ?

« On peut découvrir tant de nouvelles choses. Avoir des avis d’autres lecteurs. C’est comme avoir des conseillés directement dans son salon, et ensuite on choisit ce qu’on veut lire. A contrario il peut des fois y avoir tellement de choix, qu’on est perdu. Il faut trouver les booktubeurs avec qui on sent que ça passe. Les goûts ou les découvertes. »

  • Quelle est l’utilité des booktubeurs pour le monde du livre, selon toi ?

« De faire découvrir la lecture à des gens qui n’osent peut-être pas entrer dans les librairies, qui ne connaissent pas le monde du livre. Les booktubeurs ne sont pas des pros, ne sont pas des critiques littéraires. Ils partagent leur passion. Quand quelqu’un est passionné par son sujet, je m’y intéresserais plus que lorsque je lis une revue spécialisée. »

*Enfin, si tu avais des conseils à donner pour les auteurs amateurs ou/et les lecteurs, quels seraient-ils ?

« Je n’en ai pas vraiment. Pour moi c’est une question de timing, feeling et de livre. Il faut tomber sur le bon, au bon moment. Mais on a tous un livre qui va nous faire chavirer. D’ailleurs ça ne sera pas le même selon la période et l’âge. Pour les auteurs, n’écrivant pas moi-même c’est compliqué de donner des conseils. Ne pas lâcher et aimer son univers, avoir envie de le faire découvrir aux autres. »

Un grand merci à Margaud pour son temps et ses réponses ! 

Pour les petits curieux, allez donc voir ses vidéos et son blog 😉 !

Sur ces belles paroles, à très bientôt les amoureux des lettres. D’ici là, portez-vous bien ! 

Clémence.

Clémence
<p>Rédactrice et administratrice du blog.</p> <p>Une amoureuse des livres, au service d'autres amoureux des lettres !</p>
Back To Top