Lecture Les interviews d'auteurs

Rencontre avec Luna Joice

Bonjour !

A l’occasion de la sortie de son premier roman Ouais… mais non !  Luna Joice, auteure déjantée et passionnée d’écriture, a eu la gentillesse de répondre à mes questions lors d’une interview. Une belle découverte littéraire qui m’a donnée envie d’en savoir plus sur l’originalité que fait preuve son récit, mais aussi sur cette auteure généreuse et talentueuse.

 


 

 Bonjour Luna, alors tout d’abord la question pertinente et essentielle pour nous chers curieux lecteurs. Peux-tu nous parler un peu de toi, de ton parcours personnel ? Quand as-tu commencé à t’intéresser à l’écriture ?

« Me présenter ?

On va essayer de faire ça comme Emma ^^

Pseudo : Luna Joice

Age : 28 ans

Taille : 1m60

Yeux : Brun

Cheveux : Violet

Passion : Écriture

Musique : Hard rock/métal

Particularité : J’en ai bien une, mais je vais garder ça secret ^^

Description : On dit de moi que je suis tarée (:

J’ai commencé à m’intéresser à l’écriture il y a longtemps. Vraiment longtemps. Je crois que vers les 10 ans je me disais déjà : quand je serai grande, je veux écrire une histoire. Puis, les dictées et la vie en général m’en ont dissuadée jusqu’à mes 26 ans. Du coup, j’en parlais régulièrement à mon entourage disant que j’aimerais bien écrire un roman, mais j’ai eu le droit à beaucoup de rires. Du genre : « Quoi ! Mais tu veux dire quoi dans ton histoire ? Et tu penses y arriver ? »

Bref… j’ai un peu abandonné et c’était un petit rêve perso que j’aimais bien imaginer dans mon coin. Sauf qu’après un évènement fâcheux dans ma vie, je me suis lancée. L’écriture est même devenue une thérapie et j’ai regretté de ne pas l’avoir fait avant. J’ai même songé après, à mon ancien prof de lycée qui m’avait dit : t’as rien à faire dans cette section professionnelle, va en fac de lettres !

Un jour j’aimerais bien le revoir et lui dire : vous aviez raison ! »

 

≈ Il passera par ici ou qu’il lira ton livre :). Finalement, qui sont tes premiers lecteurs ?

« Ma première lectrice est ma belle-sœur. C’est à elle que j’ai confié que j’écrivais un roman et elle m’a encouragée. Vraiment beaucoup, et je pense que si elle ne l’avait pas fait, je ne serais jamais allée au bout. Ensuite, j’ai publié sur Wattpad et là, pfouah ! J’ai eu du monde derrière ^^. »

 

En parlant de Wattpad, Ouais… mais non ! a décroché un Wattys dans la catégorie des auteurs pionniers 2016, ceux qui innovent et repoussent les limites de l’écriture. C’est une belle récompense qui t’a été décernée. Peux-tu nous en dire plus ?

« C’est un abonné de Wattpad qui m’avait annoncé que j’avais gagné. J’avais mis cette histoire sur la plateforme quatre mois avant alors je n’imaginais mais même pas dans mes rêves les plus dingues remporter un prix. Pour tout dire, j’y pensais mais pas du tout. Quand j’ai regardé le prix que j’avais eu, j’ai bloqué. Je me suis dit : whouah ! C’est vraiment pour moi ? Ils ne se sont pas trompés ? C’est vrai que de se dire, j’ai un prix d’auteur « pionnier » ça envoie du pâté ! ^^

Une fois que mon euphorie est retombée, j’ai pleuré. Déjà de joie, mais surtout de fierté. J’ai repensé à toutes ces personnes qui m’ont dit : rah, mais tu n’y arriveras pas, ou t’es sûre ? Tu en es capable ?

Autant dire que j’avais réussi déjà à écrire une histoire et qu’en plus on m’avait félicitée pour ça. J’étais mais tellement fière et heureuse. C’est un sentiment que je n’oublierai jamais. »

 

Une aventure unique et très enrichissante, qui donne envie. Quel lien as-tu actuellement avec la plateforme d’écriture Wattpad ?

« C’est un peu mon pied-à-terre  ^^ Je vagabonde dès que je peux dessus et j’essaye de prendre des nouvelles de certains auteurs ou lectrices que j’apprécie beaucoup. Pour moi Wattpad, c’est ma maison et ma famille. Je suis chez moi sur cette application. J’ai discuté avec tellement de personnes là-dessus et beaucoup m’ont fait pleurer à m’encourager d’ailleurs que cette plateforme a une place très importante dans mon cœur. Et puis, il m’ont donné un prix aussi ! xD C’est des malades ! »

 

 S’ils sont aussi malades que toi alors tout va bien ^^. Pourquoi avoir choisi l’autoédition pour la parution de Ouais…mais non ! et non pas l’édition ? Peux-tu nous parler de ton expérience ?

« Honnêtement, je ne voulais pas envoyer Ouais…mais non ! à toutes les maisons d’édition dans l’espoir ou non de voir un contrat apparaître. C’est même une amie (Alexiane) qui m’a poussee à me lancer. Dans ma tête j’étais bien moi sur Wattpad avec mes Mme Lectrice à échanger et parler de tout ou de rien. J’avais mes petites habitudes, mais Alex m’a beaucoup poussée et encouragée. Je lui dois énormément aujourd’hui et elle le sait. Sans elle je n’aurais pas sauté le pas. Après je me suis dit que d’un côté, mon travail était un atout pour me lancer. Dans la vie active, je suis responsable prepress et publicités alors j’avoue que le côté technique de mise en page et communication ou autres, ne me faisait pas peur. »

 

≈ Les lecteurs bienveillants sont de grandes sources de motivation lorsque l’on débute dans l’écriture, alors se lancer dans le grand bain devient parfois effrayant :). Qu’en était-il du lancement de ton roman ? Avais-tu une équipe derrière toi ou avais-tu à gérer le projet seule ?

« J’écris d’abord dans mon coin avant tout, je passe ensuite beaucoup de temps à mes corrections avant la bêta. J’ai du mal à être satisfaite ^^. Pour la mise en page ou le graphisme, je m’en charge aussi seule. Par contre, je demande toujours l’avis de mes deux amies et bêtas, Alexiane et Sarah pour tout. Elles savent tout à l’avance et m’aident énormément. Il ne se passe pas un jour sans que je ne parle pas avec elles. Que ce soit par messenger ou avec discord, on se prévoit des debriefs en fonction des projets de chacune. Dans nos périodes les plus chargées on peut se retrouver à discuter en pleine semaine à 2h du matin de tisane « nuit douce » après avoir passé des heures de lectures et corrections. XD. Franchement, je ne sais pas ce que je ferais sans elles. Alex nous a en plus fait un super planning en fonction des objectifs d’écriture ou de publications de notre petit clan. En ce moment par exemple, c’est la période « Ouais mais non tome 2 ». Je viens d’ailleurs de passer 2h au téléphone avec elles à ce sujet ^^.

Nous nous épaulons beaucoup toutes les trois et elles sont mes amies les plus précieuses. Alex, par exemple, c’est ma Mme Jumelle. On est sur la même longueur d’ondes. Elle me repousse dans mes retranchements et pourtant, elle sait que je suis dur en affaire ^^ mais je l’aime pour ça. Elle prend beaucoup de temps pour moi et est très conciliante. Et bon sang, qu’est-ce qu’on se marre toutes les deux ! Avec nos deux esprits, je vous assure qu’on peut aller très loin dans nos délires parfois. Je peux toujours compter sur elle quoi qu’il se passe. Pour Sarah, c’est ma Mme Franche. Elle trouvera toujours le petit truc qui coince et elle me le dira sans filtres. Son avis compte beaucoup parce qu’elle songe à tout. Elle pointera à chaque fois du doigt le petit détail qui tue xD. Et ça compte ! Sans parler du fait que je pleure de rire lorsqu’elle panique. En tout cas, elles me permettent de me surpasser et m’encouragent. Je peux compter sur chacune d’elle et je ferais tout pour elles aussi. Alors oui, j’ai une équipe avec moi. Deux filles incroyables et avec qui j’adore refaire le monde, pleurer de joie, de peine, de rire et bosser !»

 

≈ C’est adorable ! J’imagine que tu as beaucoup appris depuis tes débuts. Quels conseils peux-tu donner aux apprentis écrivains ?

« Eh bien, la seule chose que je peux dire : faites ce que vous voulez et critiquez-vous.  Beaucoup. Cherchez la moindre erreur dans vos récits. J’ai pour habitude de dire : le diable se cache dans les détails, et c’est bien vrai. Creusez-vous la tête jusqu’à être fier de ce que vous avez écrit. Ne baissez pas les bras et remontez vos manches. Je vous assure que le mot « fin » ou les retours que vous aurez sur votre histoire est la plus merveilleuse des récompenses. N’écrivez pas pour enclencher une course aux ventes ou à la gloire non plus. Écrivez pour vous et pour ceux qui vont vous lire. Peu importe qu’ils soient des dizaines, des centaines ou des milliers. Si vous avez rendu une seule personne heureuse à travers vos mots, vous avez tout compris et tout gagné. »

 

……………………………………………………………….

 

≈ Parlons maintenant de ton roman, comment est né  Ouais…mais non  ? De quoi parle-t-il ?

« Mon roman est né dans mon esprit il y a des années. J’avais imaginé Emma il y a très longtemps. Je savais que je voulais un personnage féminin amusant et loufoque. Puis, j’ai eu quelques complications dans ma vie et j’ai rangé ça dans un tiroir de ma tête.  Je l’ai ressortie des années plus tard et j’ai commencé à m’y atteler.

Ouais…mais non ! est avant tout une histoire d’amour entre deux personnes qui ont une vision différente de la vie. Emma a un caractère fort et amusant. Elle n’aime pas être comparée aux clichés féminins récurrents. Elle n’aime pas le rose, ni les paillettes. Ce n’est pas une petite princesse et elle l’assume. Sauf qu’Emma croit tout de même au prince charmant, mais malheureusement, ou heureusement pour elle, elle va tomber sur un homme qui lui dit qu’il n’en est absolument pas un. Hugo va alors l’intriguer et ils vont entrer tous les deux dans un jeu d’échanges texto. Jusque-là, vous me direz : oui, une histoire d’amour en soit, rien de bien exceptionnel. Et c’est là où je vous répondrai : Ouais…mais non ! Cet homme cache un secret et il faut le découvrir. Le lecteur va donc jouer aussi en lisant.»

 

≈ C’est génial ça ! Mais où vas-tu chercher cette inspiration ? Quels sont les auteurs qui t’ont influencée ? Les livres, les musiques ou les films qui t’ont guidée ?

« Le premier auteur à m’avoir influencée est Gilles Legardinnier. Lui, c’est mon idole ! J’ai lu « Demain j’arrête ! » et j’ai mais tellement ri avec cette histoire que je me suis dit, j’ai aussi envie de faire rire ^^.

Après j’avoue que la musique m’inspire énormément. J’écoute beaucoup de hard rock et métal par exemple pour le chapitre Hugo. J’en ai une en particulier que j’écoute pour me mettre en condition c’est : Runnin’wild de Aibourne.

Mais surtout ce sont les promesses que je fais. Je fonctionne toujours de la même façon pour chaque histoire que j’écris : je me lance un défi et je fais une promesse au lecteur avant qu’il ne commence sa lecture. Pour « Ouais…mais non ! » par exemple, je promets aux lecteurs que je vais jouer avec leurs émotions. Et une fois que j’ai donné ma promesse, je dois la tenir ! ^^

Du coup, je réfléchis. Beaucoup. Je me retourne la tête dans tous les sens et ça m’inspire. »

 

≈ Une promesse que tu tiens également dans la forme du récit. Ton livre fait preuve d’une grande qualité par la fluidité de l’écriture et son récit bien rythmé, notamment grâce aux chapitres plutôt courts et à la mise en page des échanges textos. Est-ce que ce découpage était spontané ou bien l’as-tu volontairement travaillé ainsi ?

« J’ai des règles dans mon écriture ^^ je vais les énoncer, ça répondra à la question je pense :

Règle n°1 : Tout est calculé.

Règle n°2 : Le diable se cache toujours dans les détails.

Règle n°3 : Pas de clichés !

Règle n° 4 : Écrire en musique, c’est fun. Avec du métal, c’est mieux.

Règle n° 5 : Réécrire la Bible en modifiant l’histoire, c’est cool

(clin d’œil à deux autres de mes histoires)

Et enfin, règle n°6 : Je fais ce que je veux, comme je le veux, parce que j’en ai rien à foutre !

Voilà un peu comment je fonctionne du coup ^^. »

 

≈ C’est très précis et très organisé ^^. Ton histoire est originale et s’inscrit dans l’ère du temps puisque que les personnages Emma et Hugo débutent leur histoire d’amour sur un site de rencontres, que tu sembles d’ailleurs bien connaître ;).  Peux-tu nous expliquer ce choix ? Es-tu une adepte des rencontres sur internet ?

« Je ne suis pas une adepte des sites de rencontres ^^. Je suis en couple depuis longtemps maintenant alors je ne farfouille pas trop là-dessus, mais oui, je me suis déjà inscrite et j’avoue que certaines anecdotes qui arrivent à Emma sont inspirées de ce que j’ai vu. Par exemple, le passage où elle dit qu’elle voit une photo de profil d’un homme sur un cheval blanc avec des cheveux plus longs que les siens et en slip… véridique ! Ou encore celui où un internaute demande si elle sait faire le grand écart… Enfin bon.  Il faut de tout pour faire un monde <3.

A vrai dire, je suis consciente que de nos jours beaucoup se rencontrent sur ce genre de sites et ça devient quelque chose de normal et banal. Je voulais écrire une histoire qui reflétait d’une certaine façon la réalité actuelle. »

 

………………………………………………………………………

 

Ouais…mais non ! se démarque par la présence des Douze. Sans trop spoiler, comment t’es venue cette idée ?  

« J’ai imaginé Emma depuis le début avec une singularité. Je voulais qu’elle ait quelque chose en plus, mais en même temps qu’elle ne soit pas exclue pour cette raison. Je voulais surtout que tout le monde puisse se reconnaître en elle. Et il y a une chose qui est commune à toute personne sur cette terre. Ce sont nos pensées.

Nous ne dévoilons pas tout et gardons bien cachées nos pensées. J’ai songé du coup à cette petite voix qui causait dans ma tête avec étrangement, le même timbre que moi. Les Douze ont d’abord été une seule personne. Une sorte de double maléfique d’Emma, incrusté dans son crâne et qui lui balançait un tas de conneries. Et un jour ça a fait tilt. J’ai une blague un peu vaseuse que je ressors aux personnes qui se parlent toutes seules : « ah ! Toi aussi tu es douze dans ta tête ? » Bim. Les Douze étaient créés. »

 

Si tu devais choisir une treizième Madame pour te définir, laquelle choisirais-tu ?

« Mme Folle ? Ça sonne bien je trouve. »

 

Très bien même ^^. Je constate que ton livre est parsemé de petites scènes détournant les clichés, les préjugés et les stéréotypes de la romance mais aussi de la chicklit. Des sujets qui semblent te tenir à cœur. Est-ce que tu en as déjà vécu dans ton quotidien ? Quel message voulais-tu transmettre ?

« A vrai dire, j’en ai marre des clichés. J’en ai marre de ces petites détonations, connotations de ceci ou cela. Ça me fatigue, alors j’ai voulu les démonter les uns après les autres. Et je n’ai pas fini de le faire ^^. »

 

≈ D’autres promesses et inédits sont à prévoir pour le tome 2 on dirait ;). Quel est ton passage préféré du tome 1 ?

« Mon passage préféré du livre est dans le prologue. C’est le moment où j’intègre Mme Cynique sans que personne ne le sache vu que les Douze sont décrites après. Voici le passage :

« Depuis, elle croit un peu plus chaque jour que les contes de fée ne sont pas réels. Du moins, c’est ce qu’elle se force à faire, parce qu’une partie d’elle continue de rêver au prince charmant.

Pa-thé-ti-que…

C’est bon, hein !

Je l’admets. J’ai toujours cru à cet homme idéal. Je n’ai même jamais perdu l’espoir de trouver le mien. Je savais qu’il viendrait un jour ou l’autre. J’étais très loin de me douter que je rencontrerai un homme qui m’affirmerait ne pas en être un ».

En fait, j’adore le prologue parce qu’Emma prend cet aparté pour expliquer sa vie et qu’elle n’imaginait pas tout ce qui allait lui arriver. C’est une petite note que je tenais à faire, entre elle et le lecteur. »

 

≈ Un prologue à la fois déstabilisant et intriguant ^^. J’ai l’impression que l’avis du lecteur t’importe beaucoup, que tu aimes créer un lien avec lui.  

«Oui, l’avis du lecteur m’importe beaucoup et bien que je sais que certains auteurs ne répondent pas toujours aux messages. Je réponds à tout le monde. Ça prend parfois du temps, en fonction de mes dispos, mais si une personne a pris cinq minutes pour m’écrire je ne vois pas pourquoi je ferais pas la même chose. J’ai développé aussi des amitiés avec des lectrices qui me suivent depuis les débuts et j’adore papoter avec elles. Pour moi, toutes mes lectrices sont MES Madame et sans elles ou leur gentillesse, je n’aurais pas publié cette histoire. »

 

……………………………………………………………………

 

≈ D’ailleurs Ouais…mais non ! est sorti il y a trois mois et a conquis plus de 1000 lecteurs. Qu’est-ce que tu as pu ressentir lors de sa publication et sur les retours que tu as pu avoir ?

« De la joie ! Principalement. J’ai eu de très bons retours. J’ai été contente de voir des Madame me féliciter et me dire à quel point elles aimaient cette histoire par messages. A chaque fois ça me fait le même effet, je couine et j’ai envie de leur faire plein de bisous pour juste être venue me le dire ^^.»

« Je suis déjà heureuse de voir que cette histoire plait. »

 

Avec tant d’inspirations les idées doivent fuser. D’ailleurs tu es l’auteure d’autres histoires, peux-tu nous en parler ?  

« J’ai plusieurs autres histoires…

J’ai deux fantasy « Gadrel » et « Lucy ». Gadrel est l’histoire d’avant le commencement. C’est le récit d’avant la création de l’homme où l’on y retrouve deux anges, Mahasiah et Gadrel, qui vont découvrir une force qui était inconnue de tous. Je suis d’ailleurs actuellement en train de corriger là pour une prochaine publication. Pour ce qui est de Lucy, elle a été finaliste d’un concours Fyctia. Avec cette histoire, je m’aventure dans les fondements de la religion et leurs parties obscures (exorcismes). Il y a aussi du surnaturel avec une héroïne medium qui a certaines capacités. Elle est différente, on l’appelle le « Cinq » et l’au-delà lui chuchote de chercher le « Six ». Ce Six qui est un jeune prêtre exorciste, va faire basculer son monde sombre. Sa publication suivra également après celle de Gadrel.


Pour une autre histoire, je tenais durant un bon moment une sorte de journal intime de ma vie au travail que j’ai appelé  » Putain de lundi ». C’est une satire humoristique et je pense que je m’y pencherai un jour dans le but de pourquoi pas la publier. J’ai eu quelques retours de lecteurs qui se reconnaissaient dans cet environnement de pression professionnel ^^.

A côté de ça, il y en a une autre que je dois finir. « Out » est d’une certaine façon reliée à OMN parce que je l’ai commencée en ayant vu qu’un personnage secondaire de la saga plaisait bien. Pour le moment, il n’est pas encore dans le tome 1 mais je pense que son histoire mérite d’être écrire à lui aussi. Pas autant que celle d’Emma et Hugo, mais il a un impact important ce petit Alexis.

Il m’en reste deux encore. Haha (Oui, j’écris beaucoup…)

Suite à un concours Fyctia, j’avais commencé une parodie « 72 nuances d’un ange en couche » et de ce que j’ai vu, le petit Hariel avait l’air de plaire. Il a d’ailleurs été nominé cette année au Wattys. Et en voilà une chose improbable ! Pour moi, il s’agit surtout d’une bonne blague qui fait un clin d’œil à des histoires ou des moments que j’aime.


Et puis, il m’en reste une et pas des moindres. Il s’agit d’un projet secret qui me prendra certainement des années à écrire. C’est une longue saga que j’imagine et cette fois-ci, ce sera de la science-fiction. ^^ Je ne veux pas en dire plus, c’est ma petite histoire fil rouge…

Voilà un peu toutes mes histoires en cours. Pour l’heure, je vais me focaliser sur Ouais mais non, Gadrel et Lucy 😉  »

 

≈ Tu as de quoi faire pour les années qui suivent ^^. Tu sembles être attachée à tes personnages mais lequel, parmi les secondaires, préfères-tu le plus dans Ouais mais non ?

« Mon personnage secondaire préféré est à venir. Dans le tome 1, je prépare toute la suite et on va découvrir d’autres personnages que j’ai adoré façonner. Mais pour répondre à la question concernant le tome 1. J’adore Pluto, il est tenace ! ^^ »

 

≈ C’est la fin de mon interrogatoire ^^. Veux-tu ajouter quelque chose pour la fin ?

«  OUI ! La suite arrive très vite ! Et bordel que j’ai hâte ! »

 

≈ Question bonus : quel est le secret d’Hugo ?

« LOL. Je vous donne un indice : quoi que vous pensez ou imaginez, dites-vous que j’y aurais déjà songé. »

 

 Un très grand merci à Luna Joice, j’ai passé un très bon moment avec cette auteure au grand cœur et en folie. J’espère que cette interview vous a plu et vous a donné envie de lire « Ouais…mais non ! ». Si vous souhaitez être tenus au courant des projets en cours de l’auteure et en savoir plus sur elle, je vous invite à suivre sa page Luna Joice Auteure sur Facebook et ses réseaux :                   

 Instagram : Lunajoice12

Twitter : Lunajoice12

Wattpad : Luna Joice

 

Quant à nous on se retrouve la semaine prochaine pour la chronique de « Ouais mais…non » ! A très bientôt.

FeizaS

 

FeizaS
<p>Rédactrice et administratrice du blog.</p> <p>Passionnée de tout et de rien, mon esprit vagabonde au fil de mes lectures.</p>
Back To Top