Ecriture Les interviews d'éditeurs

Les coulisses de Plumes du Web

Bonjour chers lecteurs et auteurs !

Pour débuter cette nouvelle année nous avons décidé de vous faire découvrir l’envers du décor des maisons d’édition.

Pour ouvrir le bal, je vous propose de partir à la découverte des Éditions Plumes du Web. Une maison d’édition avant-gardiste et à l’écoute qui met en avant de jeunes auteurs du web. Partons à la rencontre de Caroline, l’éditrice et la fondatrice de la maison d’édition.


 

≈ Bonjour Caroline alors peux-tu tout d’abord te présenter ?

« Je suis Caroline, l’éditrice et la créatrice de Plumes du Web. Alors, de base, je n’ai rien à voir avec l’édition, puisque j’ai un parcours scientifique. J’ai tout lâché après avoir eu ma seconde fille, parce que mon job ne me passionnait pas et qu’en plus les horaires étaient incompatibles avec ma vie de famille. Avant de tout lâcher, je me suis remise à l’écriture, chose que j’avais abandonné à l’adolescence. Puis de fil en aiguille, j’ai posté mes textes sur Wattpad, avant de songer à lancer la ME fin 2016. Depuis, je partage mon temps entre écriture, édition et famille . »

  C’est courageux d’avoir tout lâché quand même. Je serais curieuse de lire tes écrits ! Tu faisais quel métier avant ?

« J’étais pharmacienne. Quand un boulot te stresse au point de passer tes nerfs sur ton chéri et tes gosses, il est temps de se remettre en question ^^. »

≈ Parlez-nous de l’histoire de la maison d’édition. D’où vous est venue l’idée de créer Plumes du Web ? Qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer dans l’aventure ?

« Le jour où une ME m’a contactée sur Wattpad, je me suis posée la question de l’édition. Après réflexions, plutôt que de me faire éditer en numérique, ou par une petite ME, j’ai pensé à l’auto édition. Puis je me suis rendue compte qu’il y avait plein de pépites sur Wattpad, et que parfois ce moyen moderne posait souci aux ME. J’ai alors décidé de créer Plumes du Web pour éditer les auteurs du web, car après tout, j’en faisais partie, je les comprenais, j’avais les mêmes aspirations, les mêmes doutes, et la même envie. »

≈ Quelle est la devise ou la maxime de Plumes du Web ? 😊

« Du travail, du travail, pour un maximum de plaisir ! ^^ On voulait vraiment travailler dans 2 optiques : la convivialité, et le professionnalisme. Mes auteures peuvent en attester : si l’ambiance est très familiale, je suis intraitable sur la qualité et les corrections. Je suis sans pitié ^^. Une réputation se forge petit à petit, et je suis ravie de commencer à voir circuler des avis sur la ME, qu’on considère comme »sérieuse ». Plumes du Web est pour moi à la fois un travail, et une passion ! »

 

 Tu es perfectionniste ^^. J’imagine que tu n’es pas seule à piloter Plumes du Web. Qui travaille dans les coulisses ?

« Effectivement, nous sommes une équipe. Je suis aidée d’un webmaster qui gère la partie web, d’une chargée de communication, d’une graphiste et de 3 correcteurs. Sans oublier notre fabuleux comité de lecture ! »

≈ De qui est composé le comité de lecture ?

« Il y a une vingtaine de lectrices adeptes de romances, que ce soit des romances « classiques » ou de l’imaginaire. »

≈ Vous êtes plutôt bien entourés ! Comment décrivez-vous votre ligne éditoriale ?

« Les 2/3 sont des romances de l’imaginaire adultes ou YA, le dernier tiers, c’est de la romance (contemporaine, romantique suspense, dark, chicklit). »

≈ Que se passe-t-il entre le moment où un manuscrit arrive chez vous et celui où il est publié ?

« Je fais un pré tri selon le synopsis complet qu’on m’a envoyé. Les histoires qui sont dans la ligne éditoriale et qui tiennent la route sont envoyées au comité de lecture. Quand j’ai leurs fiches, je ne garde que les livres qui ont plu à tout le monde. A ce moment-là, je lis leur sélection. Quand le contrat est signé, on se lance dans les corrections, puis couverture, pub, etc. ! »

≈ Qu’est-ce qui compte en premier lieu quand vous ouvrez un manuscrit ? Sur quels critères sélectionnez-vous les livres que vous choisissez de publier ?

« Je crois que tous les livres que je publie pour y croire, il faut savoir « m’emporter ». Au tout début, le style d’écriture est important, parce que oui, il ne faut pas se leurrer, un texte maladroit bourré de fautes est assez rédhibitoire. Puis plus j’avance dans la lecture, et plus j’ai besoin de ressentir : les émotions, les personnages. Je veux sourire, pleurer, stresser, aimer, comme les personnages. Un auteur se doit de susciter les émotions chez son lecteur, sinon, il refermera le livre pour mieux l’oublier. »

≈ Ça c’est bien vrai ^^ Quelles sont vos relations avec les auteurs publiés ? Et les lecteurs ?

« Je les ai toutes sur Messenger ou par mail, car certaines ne sont pas trop sur Facebook. On se parle assez souvent, c’est l’avantage d’une petite ME, moins impersonnelle. Les filles sont ravies de se retrouver aux salons et moi avec. Pour Paris et Lyon, on prévoit une ambiance assez « colonie de vacances » ^^

Les lecteurs, on essaie de les satisfaire au mieux, en les conseillant etc. Pour leur faire plaisir, on rajoute toujours un petit goodies dans nos paquets quand la vente se fait sur notre site, et on fait aussi régulièrement des concours ! (livres, ebooks, goodies ou cadeaux). »

≈ A quel public Plumes du Web s’adresse-t-elle ?

« Selon les collections, tout public. Et ça permet de varier les plaisirs ^^. La collection Opale regroupe les romances de l’imaginaire adultes (avec violence et scènes de sexe). La collection Ambre, c’est du YA, donc tout public, sans scène de sexe explicite. Et Rubis, c’est la romance, donc plutôt adulte. »

≈ En quoi Plumes du Web se démarque-t-elle des autres maisons d’édition ?

« Par leur qualité, autant sur le fond que sur la forme, comme tu l’as dis, je suis perfectionniste. Sans compter le soin apporté à nos couvertures  Mes auteurs sont top et on est aussi super sympas, ça compte ? . C’est super important l’image qu’on renvoie, et ceux qui nous ont croisés à Mons peuvent l’attester, c’était sourires et ambiance bon enfant. »

 On peut donc dire que Plumes du Web est une maison d’édition festive et chaleureuse. Votre maison d’édition est aussi connue pour faire émerger et découvrir des auteurs de plateformes numériques, c’est un concept que les autres maisons d’éditions n’ont pas.

« Alors, je précise quand même qu’on est axés sur les auteurs du web, mais que tous ne proviennent pas de Wattpad ou d’autres plateformes en gros. Ils représentent 2/3 des plateformes, peut-être même un peu plus, et 1/3 c’est la génération 2.0 qui poste des extraits sur Facebook par exemple, ou sur un blog. »

Lorsque l’on a créé la maison d’édition, il n’était pas rare que certains ouvrages étaient refusés en ME parce qu’ils avaient été publiés sur Wattpad. Les plateformes n’étaient pas franchement un atout, à moins d’avoir des millions de vues. Etant des « enfants du web » à 100%, connaissant ce problème, on avait envie d’une ME différente, avec des auteurs « câblés » comme nous . »

 

≈ Quelle est votre relation avec les plateformes collaboratrices ? Que pensez-vous d’elles ?

« J’ai expérimenté Wattpad, et j’adore. Bien sûr il n’y a pas que des avantages, mais le partage est réel, les auteurs ont un retour, un avis, au jour le jour sur leurs livres, c’est génial ! »

≈ Et les autres plateformes comme Fyctia, Scribay ?

« Scribay est assez proche de Wattpad, avec une communauté plus restreinte. Pour Fyctia, une partie des droits d’auteur restent acquis Fyctia lors d’une publication dans une autre ME, donc ça se révèle très compliqué. »

≈ Quels sont les projets à venir ?

« Continuer sur notre lancée, faire son nid petit à petit et publier de plus en plus de livres ! »

≈ Un dernier mot pour la fin ?

« Que les auteures et moi-même sommes toujours ouverts à la discussion et au partage, donc de ne pas hésiter à venir nous voir, que ce soit en live dans les salons, ou sur les réseaux sociaux ! Et merci pour l’interview . »

 

Merci à Caroline d’avoir bien voulu répondre à mes questions !

J’espère que les coulisses vous ont plu. On se retrouve quant à nous très bientôt pour d’autres découvertes !

FeizaS.

FeizaS
<p>Rédactrice et administratrice du blog.</p> <p>Passionnée de tout et de rien, mon esprit vagabonde au fil de mes lectures.</p>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top