Lecture Les chroniques

#Trois histoires pour convaincre : « Le combat d’une femme 1 » de Endyca

Bonjour les amoureux des lettres, c’est squatteur san au stylo. Aujourd’hui, nous nous retrouvons pour la suite de notre série « des trois histoires pour convaincre ». Petit rappel  du concept, je fais trois critiques sur trois récits pris au hasard sur une plateforme, un concours, un genre… le but étant d’avoir un bref aperçu des œuvres qui s’y trouvent.
Cette série concerne cette fois-ci la plateforme d’écriture Scribay et vous pouvez aller voir le premier épisode qui parle de l’affaire Grasse de Akaya. Mais aujourd’hui, je vais vous parler de Le combat d’une femme 1 écrit par Endyca.

Résumé : 
« Voici les vacances scolaires arrivées et Endyca fera de grandes expériences qui bouleverseront sa vie à tout jamais. »

Une structure bancale

Alors je vais être direct, je ne suis pas sûr d’avoir compris le but de cette histoire. La structure est bancale et possède peu de narration . Le récit se perd entre narration et explications biologiques, psychologiques, sociétales de divers phénomènes : l’amour, l’image de la femme, le mariage, la relation mère-fille, les problèmes de fertilité et j’en passe. Pour faire simple, l’écrit suit le schéma suivant : tout d’abord, l’auteure narre l’histoire normalement (par ex : Endyca est une jeune adolescente n’ayant jamais eu de relation amoureuse…) ; ensuite, l’auteure enchaîne sur une longue explication psychologique sur l’amour chez l’adolescente.Ces parenthèses sont bien trop longues et sont des trop-pleins d’informations  pas toujours nécessaires, si ce n’est pour expliquer en détail ce que vit l’héroïne.

En ce qui concerne l’histoire, entre deux longues explications, l’auteure nous présente brièvement Edyca mais je ne sais quasiment rien d’elle. Je sais simplement  qu’elle est au lycée, qu’elle a rencontré un garçon, a une mère qui se comporte comme sa copine , qu’elle est en vacances et qu’elle a rencontré un vacancier de 18 ans. C’est à peu près tout. L’héroïne a aussi deux autres amies, dont une qui couchera avec son copain et tombera enceinte . Cependant je ne saurais en dire plus sur l’histoire, principalement parce qu’elle est quasi-inexistante et c’est un des défauts majeurs de l’oeuvre.

Un  récit qui garde du potentiel 

Toutefois, parler d’une adolescente et de ses problèmes est certes une histoire déjà vue, mais qui peut délivrer un message intéressant.  Ce n’est pas le genre de scénario qui m’intéresse aux premiers abords mais s’aurait pu être agréable de voir les combats qu’elle mène pour devenir adulte. Découvrir son évolution tirer des leçons de ses victoires et de ses échecs. Je ne serais clairement pas le public visé mais je suis ouvert à toute découverte.
Si l’auteure avait narré tous les sujets qu’elle aborde plutôt que de faire des pseudo articles, j’aurais peut-être pu apprécier cette oeuvre. Par exemple si elle avait imagé par des dialogues sa relation avec sa mère. Raconter avec plus de détails quelles épreuves elle a subi après la trahison de son amie, parler plus des émotions que l’héroïne a ressenti durant ces différents combats.  En claire montrer plus tôt que de partir dans de longues parenthèses. Il est claire que l’auteur a fait beaucoup de recherches ou a un bonne connaissance des différents sujets développés. Le récit avait surement pour but de raconter le combat pour devenir une femme mais il y avait bien trop de maladresse dans la structure de l’oeuvre.

Bien qu’en soit c’est compréhensible que certains  récits ont des défauts. Mais ce n’est pas grave Scribay est une plateforme qui permet aux auteurs amateurs d’exposer leurs textes et de les corriger. Il y a même une méthode qui favorise la correction. Quand vous l’autorisez, les lecteurs peuvent faire des annotations sur vos textes.
Pour conclure ce récit ne m’a clairement pas plus mais aurait pu, espérons que la troisième histoire me plaise plus.

Désir de rêveur

Desir De Reveur
<p><em>Rédacteur et squatteur du blog à le petite semaine.<br /> </em></p>
https://www.youtube.com/channel/UC62XcZ3cjRremftRy5FP4iQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top