Lecture Les chroniques

#Trois histoires pour convaincre : Les aventures de Mochedelaire de petitprince

Bonjour les amoureux des lettres, c’est squatteur san ou rêveur san au stylo et c’est parti pour le dernier article de la série trois histoires pour convaincre sur Scribay. Nous terminons en beauté (ou non) avec l’histoire de Petitprince « Les aventures de Mochedaire ».

Résumé :
La saison 2 devant bientôt arriver, je republie la saison 1 pour ceux ou celles qui ont envie de découvrir ce drôle d’écrivain Charles Mochedelaire, sa vie, son entourage et surtout… sa page blanche.

Bon je vais encore une fois être direct, ce genre d’histoire… c’est tout à fait mon genre . Je sais que je vais peut-être passer pour un goujat  parce que le personnage principal de ce récit est un gros beauf et je l’aime bien. Mais il ne s’agit pas de la seule raison pour laquelle j’apprécie cette histoire.

Pour remettre les choses dans leur contexte : Charles Mochedelaire est un écrivain d’âge mûr, souffrant du syndrome de la page blanche. Il vit seul et doit rendre un manuscrit à son éditrice dans un délai assez court. Le problème étant qu’il n’a toujours rien écrit bien qu’à chaque fin de chapitre, il se promet que demain il écrira. Dans cette oeuvre il parle de son quotidien, y délivre ses pensées. Il y présente aussi son fils, un homme qui trouve une nouvelle conquête chaque mois.

Ce que j’ai apprécié dans cette oeuvre, c’est que ça me touche personnellement en tant qu’auteur. Je me suis reconnu dans le syndrome de la page blanche. La pression que l’on a pour écrire, que ce soit celle provenant d’un éditeur ou de nous-même. Les excuses, parfois bidons, que Charles se trouve pour ne pas écrire, sont parfois les mêmes que les miennes.
Sa manière imagée, cynique et ironique de présenter les choses m’ont tout autant plu. Ensuite, les chapitres sont assez courts, donc la lecture est facile et plaisante. La narration, quant à elle, est claire et simple, ce qui m’a permis de lire le récit en une traite. Alors que quand je lis certaines histoires sur des plateformes d’écriture, je dois, soit être très concentré sur ce que je lis, ou soit relire deux fois pour bien comprendre. Là, je n’ai rencontré quasi aucun problème de compréhension.

Cependant, même si j’ai apprécié l’oeuvre, certains détails m’ont parfois gêné et le récit a quelques défauts.
Notamment le nombre de références que l’auteur fait, des références diverses et variées à la chanson française, à des films et j’en passe. Si vous ne connaissez pas la plupart de ces connotations, vous aurez du mal à vous plonger dans l’histoire.
Une autre chose qui peut rebuter le lecteur, c’est l’attitude du narrateur. Je l’ai dit au début. C’est un beauf. Il ne l’est pas tellement à vrai dire. Mais son humour est souvent lourd, tellement lourd qu’il le fait passer pour un goujat. Personnellement, j’aime bien la lourdeur dans l’humour  temps que c’est bien fait, c’est-à-dire avec subtilité et recherche.
La dernière chose qui peut gêner est le comique répétition présent dans l’oeuvre. Le comique de répétition, c’est une technique de narration faisant appel à une blague ou à une référence comique qui revient plusieurs fois de suite, sous la même forme ou sous une forme légèrement modifiée, pendant une même œuvre. Comme son fils qui change de copine chaque mois et ramène des filles loufoques.
Mais la répétition peut lasser le lecteur, parce que la suite de l’intrigue devient prévisible et cette humour peut créer une forme de répétition.

En conclusion, nous avons là un récit, court et dans lequel je me suis parfois reconnu. C’est bien écrit avec un héros sympathique. Toutefois, l’humour et  les pensées du personnage peuvent en rebuter plus d’un.

Désir de rêveur.

Desir De Reveur
<p><em>Rédacteur et squatteur du blog à le petite semaine.<br /> </em></p>
https://www.youtube.com/channel/UC62XcZ3cjRremftRy5FP4iQ

2 thoughts on “#Trois histoires pour convaincre : Les aventures de Mochedelaire de petitprince

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top