Actualités

Les sorties littéraires de juin 2019 !

Bonjour à tous !

Une nouvelles fois, nous nous retrouvons pour l’article des  livres à paraître du mois prochain ! Préparez vos carnets ! Les belles découvertes seront peut-être (je l’espère ^^) au rendez-vous !


*Pour ceux qui aiment suivre les histoires de vie…

Céline et les Beaujour, d’Eric Le Nabour (sortie prévue le 5 juin)

« Début du xxe siècle, dans le pays nantais. À l’ombre des arbres centenaires du parc du château de Malavielle, Cécile grandit entourée de femmes  : sa grand-mère, qui tient les rênes du domaine, sa mère, une douce bourgeoise effacée, sa grande sœur, qui se destine à la vie monacale. Protégée, trop peut-être, la jeune fille a tout pour être heureuse, jusqu’au jour où elle se décide à poser des questions sur les hommes de la famille.
De son père, on lui dit qu’il est mort dans un incendie à Paris, de son grand-père, qu’il était inconséquent et qu’il aurait disparu après avoir honteusement ruiné Malavielle. Mais Cécile ne trouve aucune photo, aucune trace tangible de leur existence. Quand elle s’entête, sa grand-mère l’expédie dans un internat accueillant la jeunesse dorée nantaise, où elle subit quotidiennement rebuffades et humiliations.
Révoltée, Cécile fugue et débarque seule à Paris, bien décidée à éclaircir le mystère de ses origines. »

Je n’ai pas trahi, de Frédéric Couderc (sortie prévue le 6 juin)

« Luna, seize ans, vient d’emménager à Ajaccio où sa mère a décidé de refaire sa vie. Seule comme jamais, elle se plonge dans les études et décide de préparer le Concours national de la résistance. En remontant le fil de l’Histoire, elle découvre le sort méconnu des Juifs de Corse. Ce qui n’était pour elle qu’un devoir de classe lui permet, contre toute attente, de lever un lourd secret familial. Son destin de lycéenne d’aujourd’hui se mêle à celui de Salomon, jeune résistant d’hier, au gré d’une vendetta sans limites et sans âge. »

*Pour les amoureux de romance, de légèreté et de douceur…

Avant j’étais un salaud, de Louisa Méonis (sortie prévue le 5 juin)

« On l’appelle Monsieur M. 

Monsieur M. est beau, riche, puissant et adulé. 
Et c’est le pire enfoiré du monde.
Mais le décès de son père – qu’il détestait – va lui révéler l’existence d’un petit frère, Jacob. Un petit frère qui n’est pas tout à fait comme les autres et dont l’innocence et la simplicité vont l’emmener dans un tout autre monde. Celui de la vraie vie. Un monde où les sentiments existent et sont protégés comme les magnifiques trésors qu’ils sont. Le monde où Monsieur M. pourra peut-être devenir Monsieur Aime. » 

Justine ou Juliette, de Sophie Delenclos (sortie prévue le 12 juin)

« Juliette est DRH dans une entreprise de logistique le jour… et auteure érotique à succès la nuit !

Une double vie juste assez sulfureuse pour ajouter un peu de piment à son quotidien de mère divorcée, jusqu’au moment où l’entreprise qui l’emploie est revendue à un groupe américain. Un groupe dont le patron entend bien imposer sa morale puritaine, tout droit venue d’Outre-Atlantique, à l’ensemble des salariés.

Plus question de boire un verre de trop aux pots de départ et encore moins d’avoir dans ses tiroirs des écrits inavouables. Alors, quand Juliette est surprise, en pleine dédicace, par le très troublant bras droit du nouveau patron, elle ment et s’invente une sœur jumelle, auteure érotique répondant au prénom de Justine… mais ce qu’elle n’aurait pas pu prévoir, c’est que le beau Sébastien Marvel, ne semblerait pas insensible au charme de cette Justine ! »

La vie rêvée des chaussettes orphelines, de Marie Vareille (sortie prévue le 12 juin)

« Sur le papier, Alice va très bien : célibataire parfaitement assumée, elle a une carrière en or dans la finance à New-York, un loft avec vue sur Central Park et un secret si profondément enfoui qu’elle peut presque prétendre l’avoir oublié. Certes, elle ne dort plus sans somnifères, elle collectionne les crises d’angoisse, les TOC et les névroses, mais on ne va pas en faire tout un plat. Tout le monde a ses petits secrets, non ? Mais le problème avec les petits secrets, c’est qu’ils peuvent générer de grosses complications… et si Alice est devenue experte à fuir le passé, elle est beaucoup moins douée quand il s’agit d’affronter la réalité. »

*Pour les plus jeunes…

Elle s’appelait Camille, de Lucie Galand (sortie prévue le 19 juin)

« Lucas, 13 ans, et son frère Antoine, sont obligés de passer l’été dans une maison perdue au milieu de la forêt, non loin du village où leur mère a vécu enfant. Le lieu est tellement isolé que c’en est un peu angoissant. Lucas pense qu’il va s’ennuyer à mourir, mais au cours d’une promenade, une lueur mystérieuse apparaît. Lorsqu’il tente de la suivre, il tombe nez à nez avec une jeune fille à la beauté éblouissante. 
Elle dit s’appeler Camille, et Lucas devient immédiatement amoureux. Mais qui est vraiment cette fille, dont il trouve la photo dans son sac à son réveil ? Est-il possible qu’elle soit morte 30 ans plus tôt, et née la même année que sa mère ? Serait-ce un fantôme du passé ? »

Wicked : la Véritable Histoire de la Méchante Sorcière de l’Ouest, de Gregory Maguire (sortie prévue le 12 juin)

« Dans Le Magicien d’Oz, Dorothée triomphe de la Méchante Sorcière de l’Ouest. Mais nous n’avions que cette version de l’histoire… Qui est vraiment cette mystérieuse sorcière ? Est-elle donc si méchante ? Comment a-t-elle hérité de cette terrible réputation ? Et si c’était elle, la véritable héroïne du monde d’Oz ? Ouvrez ce livre et vous découvrirez enfin la merveilleuse et terrible vérité. Quels que soient vos souvenirs de ce chef-d’oeuvre qu’est Le Magicien d’Oz, vous serez passionné et touché par le destin incroyable de cette femme au courage exceptionnel. 
Entrez dans un monde fantastique si riche et si vivant que vous ne verrez plus jamais les contes de la même manière… »

*Pour les adorateurs de Satan ou plutôt de frissons…

Dans l’antre du monstre, de Karen Rose (sortie prévue le 19 juin)

« À vingt-trois ans, Taylor Dawson débarque à Baltimore pour réaliser son rêve : travailler en tant qu’équithérapeuthe au centre Healing Hearts et aider les enfants victimes de traumatismes. Mais Taylor est aussi en quête de sa propre histoire. Son père, le détective Clay Maynard, qu’elle n’a jamais revu depuis qu’elle était tout bébé, travaille également à Healing Hearts.

Lorsque Taylor est amenée à s’occuper de deux fillettes dont la mère a été brutalement assassinée, elle découvre Clay sous un autre jour et fait la connaissance de Ford Elkhart, dont le regard la hante.

Mais au moment où Taylor se sent enfin prête à recommencer sa vie, une terrible menace surgit de l’ombre, lui révélant le vrai visage du mal. »

Dernière chance pour Alex Cross, de James Patterson (sortie prévue le 5 juin)

« Alex Cross est habitué aux affaires criminelles les plus complexes et les plus atroces, mais aucune d’elles n’aurait pu le préparer à trouver un jour, devant sa porte, une collègue chargée d’une terrible nouvelle. La famille d’Alex Cross a été kidnappée par un psychopathe du nom de Thierry Mulch, qui menace de la supprimer. Fou de rage, malade d’inquiétude, Cross ferait tout pour sauver les siens – Bree, Nana Mama et ses merveilleux enfants. 
Mais Mulch se moque de l’argent et plus encore de la pitié ; il a voué son existence à l’étude de la psychologie du criminel parfait. En volant au secours de sa famille, Cross découvre enfin la sinistre vérité : Thierry Mulch ne souhaite pas devenir un criminel parfait, il veut en fabriquer un. Et il a choisi Alex Cross comme cobaye pour son expérience perverse de confrontation du bien et du mal. »

*Pour les fans d’aventure, de fantastique et autres mondes pittoresques…

Les Prodiges de l’empire, Tome 1 : Darien, de Conn Iggulden (sortie prévue le 12 juin)

« Douze familles, un seul trône.

La cité de Darien arrive au terme de son âge d’or. Douze familles y maintiennent l’ordre grâce à leurs soldats, leurs artefacts, leurs espions et leurs souvenirs, se cramponnant à une paix qui menace de s’effondrer. La population subit ce qu’elle ne peut changer.

Parmi ces vieilles querelles, un complot est ourdi pour éliminer un roi. Des étrangers à la ville seront contraints de s’y rendre : Elias Post, un chasseur ; Tellius, un vieux bretteur banni de chez lui ; Arthur, un garçon qui ne peut parler ; Daw Threefold, joueur et arnaqueur ; Vic Deeds, qui n’éprouve jamais la moindre culpabilité ; et Nancy, une jeune femme dont le pouvoir pourrait les perdre tous.

Au coucher du soleil, leur entrée dans la ville va provoquer une succession d’événements explosifs. Avant le lever du jour, six destinées auront été bâties – ou détruites – à Darien.

Bienvenue dans le monde des Prodiges de l’Empire, où l’épée et la sorcellerie sont reines… »

Les Faucons de Raverra Tome 1 : La Sorcière captive, de Mélissa Caruso (sortie prévue le 12 juin)

« La magie est peu fréquente dans l’Empire raverrain, et ceux qui naissent avec ce pouvoir sont étroitement contrôlés : repérés dès l’enfance, ils se retrouvent enrôlés de force dans le régiment des Faucons.

Zaira a évité ce sort ; elle a grandi dans les rues en volant pour survivre et en dissimulant sa nature. Mais elle cache une magie rare et dangereuse, une magie qui pourrait menacer l’Empire tout entier.

Amalia Cornaro n’était pas destinée à devenir Fauconnière. Héritière d’une puissante famille, érudite, elle vit dans le monde dangereux des machinations politiques. Mais le sort va réunir l’héritière et la sorcière en une alliance improbable. Alors que la menace de la guerre se profile, il pourrait suffire d’une étincelle pour transformer leur cité en un brasier incandescent… »

Les seigneurs de Bohen, de Faye Estelle (sortie prévue le 6 juin)

«  »Je vais vous raconter comment l’Empire est mort. L’Empire de Bohen, le plus puissant jamais connu, qui tirait sa richesse du lirium que les nomades de ma steppe appellent le sang blanc du monde. Un empire fort de dix siècles d’existence, qui dans son aveuglement se croyait éternel. J’évoquerai pour vous les héros qui provoquèrent sa chute. Vous ne trouverez parmi eux ni grands seigneurs, ni splendides princesses, ni nobles chevaliers… 
Non, je vais vous narrer les hauts faits de Sainte-Etoile, l’escrimeur errant au passé trouble, persuadé de porter un monstre dans son crâne. De Maëve la morguenne, la sorcière des ports des Havres, qui voulait libérer les océans. De Wens, le clerc de notaire, condamné à l’enfer des mines et qui dans les ténèbres découvrit une nouvelle voie… Et le vent emportera mes mots sur la steppe. Le vent, au-delà, les murmurera dans Bohen. 
Avec un peu de chance, le monde se souviendra » ».

*Le p’tit bonus : ces auteurs que nous avons pu suivre sur les plateformes…

Je ne t’oublie pas, de Sébastien Didier (sortie prévue le 6 juin)

« Un seul SMS aura suffi à faire basculer la vie de Marc Vasseur. Un SMS de rupture. Mais pourquoi sa femme quitterait-t-elle du jour au lendemain une famille et une vie en tous points idylliques ? L’enquête piétine. Et ce ne sont pas les voisins des Vasseur à Bellevue Park qui la feront avancer. Dans ce luxueux lotissement privé, discrétion et silence ont été érigés en art de vivre. Trois mois après la disparition de Sandra, Marc reçoit un message accompagné d’une photo. Celle d’une jeune fille qu’il n’a jamais vue mais qui arbore un médaillon. Ce bijou, il le reconnaît, il en est sûr, c’est celui que portait Sandra. Celui qu’elle ne quittait jamais. Que fait-il au cou de cette inconnue ? A-t-elle un lien avec la disparition de sa femme ? Marc lance alors ses dernières forces à la recherche de cette fille. Et c’est un voyage au plus profond de la noirceur de l’âme humaine qui l’attend. »

Five, de Marjy Noname (sortie prévue le 13 juin)

« Elle a une liste, son nom s’y trouve.

Evy a une liste de cinq noms.

Noah, alias Five, est l’un d’entre eux.

Elle veut se venger. Il veut savoir qui elle est.

Elle désire les voir souffrir, à la hauteur de ce qu’elle a vécu.

Il est rongé par la disparition de sa sœur et doit obéir à son père pour pouvoir la retrouver.

Mais ses limites sont sans cesse repoussées. Il les a déjà enfreintes une fois, il en garde des remords et en a tiré son surnom.

Le silence d’Evy, ses secrets, ses fêlures, tout chez elle l’obsède. Il la veut. Plus elle le maintient à distance, plus il est fasciné. Il est prêt à tout pour la charmer au mépris de ses tentatives pour le tuer.

Les souvenirs cruels qui les relient remontent peu à peu, les faisant souffrir, les déchirant et les brisant. Malgré la colère, la rancœur et les blessures, un jeu de séduction s’engage.

L’attraction sera-t-elle plus forte que le passé ? »

Et voilà ! Ce sera tout pour moi. 

Alors… alors… êtes-vous tenté(e)s par un de ces livres ?

A bientôt et d’ici là, portez-vous bien !

Clémence.

Clémence
<p>Rédactrice et administratrice du blog.</p> <p>Une amoureuse des livres, au service d'autres amoureux des lettres !</p>

2 thoughts on “Les sorties littéraires de juin 2019 !

  1. Coucou. Les deux premiers ont l’air super. Et bien sûr les deux bouquins des anciens de fyctia sont à acheter d’urgence. Un jour… j’espère voir mon roman dans cette chronique… #nedésespéronspas

    1. Oui, ils ont l’air top ! Ah ah c’est sûr ! Mais oui, il faut y croire #nebaissonspaslesbras 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top